Du 2 au 4 Octobre 2020: Introduction à la Permaculture Vegan

Sous le soleil de l’arrière pays niçois, entouré de montagnes majestueuses et de rivières vivifiantes, l’association Chival: Yoga, Permaculture et Animaux a le plaisir de vous proposer un nouveau stage de Permaculture Vegan Appliquée avec Bruno Doumaiselle, jardinier permaculteur, chef cuisinier professionnel depuis plus de 40 ans qui vous propose un stage en toute simplicité.

Venez découvrir comment concevoir son potager et ses cultures afin de tendre vers autonomie alimentaire en céréales, légumineuses, légumes, fruits, oléagineux, en complément des plantes sauvages. 

Il vous partagera également avec grand plaisir ses secrets en tant que cuisinier professionnel d’une cuisine saine, végétalienne, humaniste, conviviale, écologique, médicinale et gastronomique. Nous parlerons ensemble d’écogastronomie et d’alterconsommation

Notre engagement commun: préserver la qualité de notre environnement, promouvoir le droit des animaux, proposer une meilleure répartition des ressources alimentaires et respecter toute forme de vie.

Les thématiques de Permaculture abordés pendant le stage seront :

1) Qu’est ce que la Permaculture? Origines de la permaculture et définition, son éthique et ses principes de conception. Comprendre et intégrer la notion du design. La fleur de la permaculture.

2) Qu’est-ce qu’un sol vivant ? Les fonctions fondamentales des micro-organismes, de la microfaune et de la microflore apprendre à les respecter et les nourrir. Comment aérer le sol si nécessaire.

3) Les bases du jardin potager sans intrants d’origine animale. Emplacement du jardin. Agrader et créer de la terre d’humus stable.

4) Les plantes fondamentales: Les engrais verts, les légumineuses, la consoude et l’ortie. La relation entre le carbone et l’azote. Le non-labour, une révolution dans le jardinage.

5) Les différentes applications de mise en culture: compostage de surface. Buttes en régions sèches et/ou humides, culture en lasagne ou en cuvette (régions sèches). Comment limiter l’arrosage et le désherbage.

6) La couverture du sol ou « mulch ». Foin, paille ortie, consoude, BRF (bois ramifié fragmenté), broyat, carton, et aussi les pierres en couverture. Avantages et inconvénients. Le choix de la matière organique en tenant compte du rapport carbone/azote. Les insectes auxiliaires et les ravageurs, comment limiter les limaces ?

7) Les préparations complémentaires éventuelles, les purins végétaux : de consoude, d’ortie, de tanaisie, d’absinthe, de sureau, d’ail, de prêle…

8) Et encore: les céréales jardinées, les plantes perpétuelles, les semences paysannes ou sélectionnées non hybrides.

Des ateliers complémentaires seront développés :

–  Atelier Miso Traditionnel: ancienne recette apparue il y a 2500 ans en Chine sous le nom de « Chiang », le Miso non pasteurisé fait à la maison est un aliment au goût unique avec tous les acides aminés essentiels qui correspond au mot japonais « Umami » la 5ème saveur qui sublime les autres aliments. Dans cet atelier nous innoverons, nous remplacerons le soja par des pois chiche de la région. Nous obtiendrons donc un miso provençal.
–  Atelier Plante Sauvage:  reconnaissance et cuisine quotidienne des plantes sauvages les plus courantes et les plus nutritives

Ce stage s’adressent aux personnes voulant s’initier ou changer leur façon de jardiner.

Ce stage sera théorique et pratique dans le jardin et la forêt. Prévoir une tenue en conséquence en fonction de la météo, chapeau ou vêtement de pluie, bottes, gants. Prévoyez également de quoi se baigner dans les rivières et les cascades sauvages.

« Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment est maintenant. » — Proverbe Chinois

 Programme

 

 Hébergement

Formule en bergerie chambre partagée de deux ou quatre personnes, avec salle de bain commune et tout le confort dans la bergerie rénovée de plus de deux siècles.

OU

Formule en tente:  Nous mettons à disposition des espaces dans la nature pour planter votre tente, immersion sauvage garantie. Il y aura à disposition des douches solaires extérieures et des toilettes à litière biomaîtrisée.

 lieux de pratique

Le lieu dispose d’une belle salle pour parler théorie au frais à l’intérieur de la bergerie, d’une bibliothèque propice au repos et à l’apprentissage, d’une vaste cuisine pour partager les repas et les ateliers culinaires en toute convivialité, et d’un espace de pratique au coeur de la forêt.

« Il y a assez à la surface de la terre pour le besoin de chacun, mais pas pour la cupidité de tous. Puissions nous simplement vivre pour que simplement les autres puissent vivre. »  Gandhi

INTERVENANTs

 

                   Bruno Doumaiselle                                                                                                Marie Karuna
      Co-Créateur de la Fée d’Arlane                                                   Co-Créatrice de Chival – Yoga, Permaculture & Animaux
Jardinier Permaculteur, Chef cuisinier professionnel                          Professeur de Yoga, Cuisinière
www.cuisine-vegane.fr  &  www.permaculture-provence.fr                                   www.chival.fr

 FORFAIT et inscription

 

3 JOURS / 2 NUITS    

Le stage inclut:

    • 2 nuits en bergerie rénovée ou tente
    • Pension complète: petits déjeuners, déjeuners, dîners + collations
    • + de 10h de permaculture
    • Projection d’un documentaire-débat
    • Atelier Miso Traditionnel
    • Atelier Plantes Sauvages

Le forfait n’inclut pas:

  • Le linge de lit (90cms) et serviette
  • L’adhésion annuelle à l’association (prix libre et conscient)
        190€ EN TENTE
        230€ EN BERGERIE

Votre inscription sera validée dès réception de ce formulaire ainsi qu’un chèque de caution correspondant à 50% du séjour envoyé à l’adresse plateau de Chival – 06710 Villars sur var. Le reste pourra être réglé sur place à l’arrivée.

En cas de difficultés financières, vous pouvez nous contacter afin que nous trouvions ensemble, la solution la mieux adaptée à votre situation.

Découvrez comment se rendre à Chival ici.

« Le plus grand changement que nous pourrions faire est de passer de la consommation à la production, même si c’est sur une petite échelle, dans nos propres jardins. Si seulement 10% d’entre nous faisait cela, il y aurait assez à manger pour tout le monde. » — Bil Mollisson